Château de Coulaine

Le domaine

Situé sur l’illustre terroir du Véron déjà chanté par Rabelais, le château de Coulaine est une très ancienne exploitation familiale dont la tradition viticole ne s’est jamais interrompue depuis 1300.
De tous temps, la vigne s’est plu à enfoncer ses racines dans les terres qui ceignent le château, reconstruit au 15ème siècle.

En 1988, Etienne de Bonnaventure a entrepris l’agrandissement du vignoble, qui compte aujourd’hui 12 ha, conduits en culture biologique. Ce choix personnel s’inscrit pleinement dans la recherche permanente d’un équilibre harmonieux entre tradition et modernité.

 

Références

Foire de Mâcon
  • Château de Coulaine 1994 : Médaille de Bronze en 1995
  • Clos de Turpenay 1992 : Médaille d’Argent en 1993
  • Clos de Turpenay 1993 : Médaille d’Or en 1994
  • Clos de Turpenay 1995 : Médaille d’Argent en 1996
  • Clos de Turpenay 1996 : Médaille d’Or en 1997
Salon des vins d’Angers (Concours des ligers)
  • Clos de Turpenay 1995 : Liger de Bronze en 1997
  • La Diablesse 1996 : Liger d’Or en 1998
  • Château de Coulaine 1997 : Liger d ‘Or en 1999
  • Clos de Turpenay 1997 : Liger d’Argent en 1999
Salon des Vins de Chinon
  • Clos de Turpenay 1996 : Médaille d’Argent

Le château de Coulaine est une exploitation familiale

de tradition viticole depuis 1300

Cuvées

Château de Coulaine

Etiquette cuvée Château de CoulaineSituation
Les parcelles qui donnent naissance à cet assemblage sont situées aux abords immédiats de la propriété, sur les derniers contreforts des coteaux de la rive droite de la Vienne, à l’entrée du Terroir du Véron.

Terroir
La vigne s’épanouit sur des coteaux argilo-calcaires et des plateaux argilo-siliceux. Ces derniers sont ponctués des poches de sable d’origine éolienne. La roche mère est calcaire, présente à une profondeur relativement faible.

Encépagement
100 % Cabernet-franc, appelé localement « Breton ». L’âge des vignes est variable, étalé de 6 à 18 ans.

Caractéristiques
C’est un  vin bien structuré, riche en couleur et en matière.
La macération  dure environ 15 jours, à 25-30°, avec une fermentation malolactique rapide, juste après le pressurage. Il en résulte un « vin de Pâques » typique : première mise en bouteille de l’année, il ne séjourne pas en barrique. A boire jeune, dans les quatre ans.

Dégustation
La robe est sombre, pourpre violine. Le nez est aromatique, fruité, complexe. Ce vin dévoile en bouche de beaux arômes de fruits rouges : fraise, framboise. Ses tanins veloutés et soyeux sur une structure solide lui confèrent rondeur et équilibre.

Accords met-vin
Agréable tout au long du repas, il est un bon compagnon des viandes blanches et des charcuteries, des grillades et salades d’été ainsi que de tous les légumes. Il s’accorde traditionnellement avec des fromages de chèvre, en particulier le Sainte Maure de Touraine. Servi frais il se marie bien au poisson. Température de service : 14-16°. N’hésitez pas à l’ouvrir à l’avance afin de profiter au mieux de ses arômes vifs et fruités.

Clos du Turpenay

Etiquette cuvée Clos de TurpenaySituation
Ce clos très ancien est situé à flanc de coteau, tourné au midi. Très ancien lieu d’implantation de la vigne, son nom apparaît dans une charte de 1245, lors du don fait par le seigneur de Beaumont en Véron à l’Abbaye de Turpenay, sise non loin d’ici, qui servit de modèle à Rabelais pour son abbaye de thélème.

Terroir
La sol, strictement argilo-calcaire, est un terrain de prédilection pour la vigne qui se plaît, au fil du temps, à y enfoncer ses racines, aidée en cela par une exposition parfaite.

Encépagement
100 % Cabernet-franc. Les vignes sont âgées de 40 ans. Le clos fut à l’époque replanté en porte-greffes issus de sélection massale et non de « clonage » (cette dernière technique étant désormais quasi-exclusive).

Caractéristiques
Une cuvée destinée à la garde. Une macération à 20° durant prés d’un mois a donné naissance à un vin coloré et charpenté.
La fermentation terminée, le vin est élevé en fûts de chêne pendant près d’un an, dans la fraîcheur des caves de tuffeau du château.
Ses qualités de garde lui permettent de vivre une dizaine d’années sans prendre une ride.

Dégustation
La robe est rouge rubis, brillante. Le nez, fermé pendant la jeunesse, mais offre des arômes déjà complexes, avec une touche de fruits confits et de cacao. L’attaque est franche, la structure bien équilibrée, avec des tanins présents et une très belle longueur en bouche. La note épicée du bois ajoute encore à son élégance.

Accords mets-vin
Il se marie idéalement aux plats en sauce et aux venaisons : daubes, pintade aux pêches, gibier mariné. Une salade accompagnée de magret confit, de foie gras, d’une marmelade d’oignons et de raisins rendra ses saveurs épicées encore plus intenses. Les accords sucrés-salés lui conviennent très bien. Plus prosaïquement il se plaira en la compagnie d’un plat de pâtes à l’italienne…et d’un gâteau au chocolat ! Température de service : pas plus de 18°. Déboucher à l’avance, voire décanter en carafe.

La Diablesse

Marie Madeleine de Vassé, Marquise de la RochebousseauMarie Madeleine de Vassé, Marquise de la Rochebousseau, plus connue dans la région sous le nom de  » La Diablesse », était pleine de contrastes : jolie femme vivant sous Louis XV, elle se fit connaître par son tempérament fougueux mais non dénué de bienveillance, son habitude de s’habiller en homme pour parcourir ses terres à cheval et…le meurtre d’un beau frère d’un coup de fusil ! Ancêtre fort heureusement déjà doté d’enfants : le viticulteur en descend !

Etiquette cuvée La DiablesseL’étiquette symbolise à la fois ce passé sulfureux et les contrastes du vin : élégant et robuste, féminin et solide, vif et fruité tout autant que capiteux et complexe ; le verre et le visage : les lèvres de la Diablesse… ; les taches rouges : les grains de raisin, les taches que laissent les doigts sur un verre bu avec délectation mais encore…le sang du crime ! Les ondulations brunes : l’importance du glycérol mais aussi…les vieux ceps noueux tordus par les ans…

Terroir
Cette cuvée est un assemblage de différentes parcelles. Les argilo-calcaires dominent à 80 %, le reste est constitué de sols argilo-siliceux.

Encépagement
100 % Cabernet-franc. L’âge des vignes est élevé : 40, 60 et 80 ans. Le rendement est faible : 30 hectolitres à l’hectare.

Caractéristiques
La concentration des différents composants, la teneur en matières colorantes et en tanins font de cette Diablesse un vin destiné à la garde : 15 ans. Le séjour en fûts de chêne à l’ombre du tuffeau est de 18 mois.

Dégustation
La robe est pourpre, limpide. Le nez dévoile des arômes de framboise, avec une touche d’épice. La bouche est concentrée, grasse, longue, avec des tanins fondus et une finale qui s’arrondit au fil du temps.

Accords mets-vins
Sa structure lui permet tous les accompagnements, des plus traditionnels aux plus inattendus. La cuisine du terroir lui convient parfaitement avec sa chaleur et son onctuosité. Les raffinements gastronomiques sont à essayer au gré de vos envies et de votre imagination…

Contact

Etienne et Pascale de Bonnaventure 37420 Beaumont en Véron
Tel : (+33) 02 47 98 44 51 / Fax : (+33) 02 47 93 49 15

Pour recevoir les tarifs de nos vins, prendre rendez-vous pour une dégustation, ou pour toutes autres informations, merci de nous envoyer un message.

7 + 13 =

1ab3203382e521427b31deb0d8f1f990ttttttttt